Élevage d'Eulophe macrolophe (pucrasia macrolopha)


Texte de Michel Fromentin
Photos Michel Fromentin et Paul Marguier

 


Tombé sous le charme de cet oiseau lors de différents voyages avec la W.P.A., j'ai décidé d'en acquérir un couple en 2005.

Volière
Ils sont installés dans une volière de 3m sur 9m et 2m de haut.
L'ensemble de la volière est surélevé de 10 cm par rapport au niveau du sol initial.
Cette volière est divisée en 3 parties.
Une 1ère partie couverte 2X3m fermée sur 3 faces, un rideau de brémaille ferme les 3/4 de la face ouverte. Le sol est recouvert d'une couche de sable.
La 2éme partie est plantée de bambous et d'arbustes (houx, houtinia ,mahonia, bambous), cela permet aux oiseaux de se protéger du soleil et ils sont plus au frais que dans le bâtiment en cas de forte chaleur.
Enfin la 3éme partie est en pelouse (raygrass, trèfle blanc) où les oiseaux pâturent le matin et le soir.

Alimentation
L'alimentation est placée dans des plats à l'intérieur du bâtiment ainsi que l'eau (bien que les oiseaux préfèrent prélever les gouttes de pluie ou de rosée sur le grillage).
Celle-ci est surtout végétale, tous les légumes du jardin (carottes, panais, chicorées, betterave rouge, oignons...) Il y a également à leur disposition un plat d'aliment extrudé pour faisans, un peu de blé est ajouté de septembre à décembre.
Les oiseaux sont vermifugés tous les 2 mois avec du granulé médicamenteux(G113 de Starbi) aliment utilisé par les éleveurs professionnels pour les jeunes faisans et perdrix. Il a la particularité d'être anti-stress, anticoccidien et vermifuge. Pas de traitement pendant la période de  reproduction.

La reproduction
La première année les œufs étaient fécondés, mais la femelle n'a pas couvé.
La ponte commence fin avril. Le nid est situé par terre dans un angle du bâtiment où quelques rameaux de bambous sont appuyés sur la paroi pour servir de cache.
Le 8 mai 2007 la ponte est finie et la femelle commence à couver.
Le 3 juin 2007 naissance des premiers poussins qui restent sous la mère pendant une journée.
Le deuxième jour ils commencent à s'écarter du nid, et je suis obligé de retirer le mâle qui essaie de frapper les jeunes. Les premiers jours ils ne mangent pratiquement que de l'herbe et touchent à peine à l'aliment.
Au bout de 3-4 jours ils vont commencer à prendre un peu plus d'aliments dans une soucoupe près du nid (pâtée insectivore, extrudé en petites billes, un peu de madeleine et de la miette pour perdrix et faisans).
Les petits piquent des brins d'herbe et parfois la mère leur en présente, ils viennent lui prendre au bout du bec (ils le feront souvent pendant leur croissance).
Ces oiseaux sont nés dans une période de pluie et de vent. Sur une ponte de 7 œufs tous fécondés, j'ai élevé 5 poussins sans problème ayant perdu 2 petits dans les 3 premiers jours.
Les 15 premiers jours la femelle retourne tous les soirs au nid avec ses petits. Pendant cette période la femelle touchera à peine à son alimentation habituelle. Passé cette période elle quittera le nid suivi des jeunes et recommence à manger normalement ( tout ce petit monde se couchera sous les arbustes).
Au bout d'1 mois les jeunes commencent à manger dans la gamelle avec la mère.
Le baguage se fait au bout de 6 semaines avec des bagues diamètre 12.
Au bout de 2 mois ils ne mangent pratiquement plus la nourriture du début, ils s'alimentent comme la mère, et l'on commence à voir la différence entre femelle et mâle.
Ce sont des oiseaux qui peuvent être familiés avec leur soigneur, jusqu’à prendre de la nourriture au bout de vos doigts.
Le comportement de l'oiseau est assez comparable à celui du tragopan et du lophophore.

Reproduction partielle ou totale interdite sans autorisation de l'auteur

1/5
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now