Genre  Lophura  (Fleming, 1822)

Faisan d'Edwards  Lophura edwardsi  (Oustalet, 1896)

 

Dénomination
Nom scientifique : Lophura edwardsi  (Oustalet, 1896)
Nom français: Faisan d'Edwards
Nom anglais: Edwards' Pheasant, Edwards's Pheasant
Nom espagnol : Faisán de Edwards
Nom allemand : Edwardsfasan
Nom néerlandais: Edwards Fazant, Edwards-fazant
Nom italien: Fagiano di Edwards
Statut de l'espèce : EN DANGER CRITIQUE D'EXTINCTION  (Janvier 2012)

(d'après Delacour 1983) Dans le centre Anman, s'étend du sud de la province de Quang Binh, vers Vinh Linh, au sud de celle de Thua Thien Huê, vers Thua Luu et le col des nuages (Hai Van Pass) et à l'ouest jusqu'à Lang Kloai, Huong Hoa, non loin de la frontière laostienne.
Delacour avait défini ces limites de distribution d'après ses résultats d'expéditions au Viêt-nam mais trois éléments nous permettent d'avancer que cette aire de distribution s'étendait problablement plus au nord qu'il ne le pensait.Premièrement, de récentes analyses génétiques ont montré que le faisan impérial provenant de la région de Dong Hoi, décrit par Delacour, était un hybride entre une femelle Edwards et un mâle argenté (Hennache et al. 2003).Ceci suppose que le faisan d'Edwards, en 1923, vivait aussi dans les forêts de la région de Dong Hoi, ce qui étend l'aire de distribution du faisan d'edwards à 55 km au nord de celle donnée pa Delacour.Deuxièmement, la découverte des restes d'une femelle Edwards dans la région de Co Bang, en 1999, permet à nouveau de remonter l'aire de distribution 20 km plus au nord.Enfin, Hennache et Dickinson (2000), retraçant les itinéraires de Delacour au cours de ses sept expéditions, ont montré que Delacour n'avait jamais exploré la région de Ha Tinh.Sachant que le faisan du Vietnam, dont le berceau est la province de Ha Tinh dans la région de Ke Go, n'est qu'une forme du faisan d'Edwards apparue dans un fragment forêstier (Hennache et al. 2005) il est certain que le faisan d'Edwards vivait également dans la province de Ha Tinh mais Delacour, n'y ayant jamais récolté de spécimen, avait fixé la limite nord de l'aire du fiasan d'Edwards beaucoup trop au sud.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now