L'élevage du faisan Prélat

    Le faisan prélat n'est pas une espèce conseillée aux débutants en raison de l'âge tardif de maturité sexuelle, pas avant trois ou quatre ans pour la femelle, de sa sensibilité au froid, surtout au niveau des doigts, du caractère du mâle et de la fragilité des poussins pendant les premiers jours de leur vie.
    Ordinairement cette espèce s'élève en couples mais nous avons rencontré des éleveurs qui la maintenaient en trio, apparemment sans problèmes. La volière ne nécessite pas une grande surface si les conjoints s'entendent bien, ce qui n'est pas toujours le cas. Par contre l'abri doit être impérativement hors gel. Le faisan prélat résiste bien au froid mais il est très sensible au gel des doigts. Nous avons fréquemment observé des individus auxquels il manquait plusieurs phalanges tombées après gelure. Si l'abri n'est pas hors gel, il convient soit de disposer des perchoirs chauffants soit de supprimer les perchoirs et d'épandre de la paille, des aiguilles de pins ou des écorces au sol pour que les oiseaux se couchent dessus, pattes sous le corps, au chaud.
    La nourriture doit être un peu plus riche en protéines que pour les autres espèces de Lophura, à l'exception du faisan de Bulwer. A ce sujet Christine Sheppard (1998) conseille un taux de protéines de 35%. Ceci nous paraît un peu élevé mais il doit être au moins de 25%. On complétera donc la ration, à base de granulés pour faisans reproducteurs (23% de protéines), soit avec des œufs cuits et broyés soit avec une pâtée insectivore. Dans tous les cas il ne faut pas ménager la ration de fruits et de verdure ni les graines, qui peuvent être à base de blé, mais surtout pas de maïs.
Le mâle commence à parader tôt, dès février, alors que la poule n'est pas prête à pondre. C'est à ce moment que le mâle peut se montrer très agressif envers sa femelle, la poursuivant sans relâche, l'attaquant et lui infligeant des blessures parfois mortelles, à l'aide du bec mais aussi des éperons longs et acérés. Une méthode simple de protection de la poule consiste à couper les rémiges d'une aile chez le mâle, à lui limer le bec en arrondi ainsi qu'à émousser la pointe des éperons. La poule pourra se percher sur un perchoir situé haut dans la volière ou dans l'abri, mais pas le mâle.
    L'agressivité du mâle ne se manifeste d'ailleurs pas seulement envers la poule mais aussi envers les humains. Nombre de coqs bien habitués à leur volière attaquent régulièrement leur soigneur, il convient alors de se méfier tout particulièrement des éperons
    La ponte commence en avril-mai dans nos régions. Elle est de six à huit œufs. L'incubation peut être naturelle, la femelle prélat étant généralement bonne mère, mais nous préférons, pour cette espèce et sous climat normand, l'élevage artificiel en raison de la fragilité des poussins et de leur sensibilité à l'humidité. Dans ce cas l'incubation se pratique à une température de 37°8 pour une humidité de 55-60%.
    Les poussins sont délicats au début, mangeant difficilement. Il convient alors soit de les attirer vers le plat à nourriture en les appelant et en présentant des vers de farine coupés,soit de mettre avec eux un poussin plus débrouillard, comme celui de coq sauvage ou de Swinhoe, qui leur apprendra à manger et à boire.
    Les faisandeaux du faisan prélat sont particulièrement touchés par le pérosis, surtout entre quatre semaines et trois mois. Ce problème de tendon serait du à une carence en oligo-éléments, plus particulièrement en manganèse. C'est possible mais nous pensons qu'elle pourrait aussi résulter de la consanguinité dans la population captive. Enfin, le faisan prélat semble très sensible à la syngamose. Il faut donc mettre en place un programme de vermifugation efficace pour cette espèce.
    Le faisan prélat est un beau faisan que l'on peut conseiller aux éleveurs. Son élevage pose quelques problèmes mais c'est une excellente espèce intermédiaire, pas trop onéreuse, pour qui veut s'entraîner à élever des espèces difficiles et fragiles.

par Alain Hennache
reproduction partielle ou totale interdite sans autorisation de l'auteur

Pour en savoir plus

MONOGRAPHIE DES FAISANS

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now