La W.P.A. France

Par Alain Hennache (10-2014)

   

    W.P.A. France diffère des autres associations d'éleveurs par son but principal qui est la conservation des Galliformes, sous toutes ses formes, c'est à dire à la fois ex situ (élevage de conservation) et in situ (support et aide à des projets de terrain).
    L'une de ses autres vocations est de conseiller ses membres dans tous les problèmes d'élevage qu'ils peuvent rencontrer. A ce titre W.P.A. France organise des journées d'étude et de formation ainsi que des voyages d'étude.
W.P.A. France informe aussi sur les grands projets concernant les Galliformes, par l'intermédiaire de deux jour-naux internationaux,   
    W.P.A. News et W.P.A. Annual Review, mais aussi d'un bulletin interne, diffusé depuis 1985,  destiné à informer les adhérents non anglophones des dernières nouvelles concernant la conservation des Galliformes, élevage compris..
    Enfin W.P.A. France participe à la défense de ses adhérents dans le cadre de la réglementation française, aux côtés d'AVIORNIS et peut les aider (Constitution des dossiers de demande de certificat de capacité ou de re-cours devant les tribunaux administratifs) dans les cas difficiles.

    Le financement de WPA France provient essentiellement des cotisations de ses membres, de donations, de vente de publications (l'une des plus célébres est  Tous les faisans du monde  par Jean Delacour mais aussi Incubation pratique de Rob Harvey ou Monographie des faisans et Cailles, Perdrix et francolins par Alain Hennache et Michel Ottaviani) ou de marchandises diverses (lithographies, T-shirt, DVD, etc). Des ressources indirectes proviennent aussi d'associations, gouvernementales ou non-gouvernementales, d'universités qui financent des plans d'actions ou des recherches de terrain (sous forme de bourses d'études).

A titre d'exemple, les ressources de W.P.A. France, provenant essentiellement des cotisations de ses membres et de la vente d'ouvrages, ont été utilisées de la façon suivante, ces dernières années:
 

  • reversement au W.P.A. International (administration, fonctionnement...)

  • projet de support technique au Zoo de Hanoi (Viêt-nam)

  • projet de recherche en génétique

  • soutien de programme de recherche sur le terrain (Dindon ocellé, Francolin de Djibouti, Faisan commun)

  • frais de gestion du " programme faisan d'Edwards "

  • conservation ex situ du Lophophore de Lhuys

  • frais de gestion W.P.A. France


 

Je pense aussi que tout le monde aura compris que la conservation des espèces a un coût, auquel chacun peut participer,
à sa façon, en s'intégrant dans des programmes d'élevage ou même...

en adhérant à la W.P.A..

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now