Les questions les plus fréquentes



Question : je n'ai pas fait la demande pour les faisans à collerette dans mon certificat de capacité
Les faisans à collerette ne sont pas protégés. Mais c'est vrai que dans certains départements il faut demander spécifiquement en plus de la liste d'oiseaux protégés "toutes espèces d'oiseaux non protégées en application des articles L411-1 et L411-2 du code de l'environnement".
Si ce n'est pas le cas, et qu'il n'y a pas une autre personne chez vous qui puisse être le détenteur de ces oiseaux en attendant une extension de votre certificat de capacité, demandez conseil au cas par cas.

Question : les oiseaux purs ne seront pas primés en exposition
C'est possible, ils sont souvent plus nerveux tant pis, mais nous devrons quand même informer les juges des caractères de pureté, et tenter de plutôt primer des oiseaux avec ces critères là plutôt qu'avec des critères d'oiseaux domestiqués

Question : qu'en est-il des mutations?
Pour l'instant, nous ne connaissons rien de la pureté de leurs gènes.
Ils ne sont donc pas intégrés dans le groupe.

Question : élevage uniquement par couple ?
C'est préférable parce qu'il faut connaître exactement le patrimoine génétique des 2 parents si on veut gérer la consanguinité des jeunes.
On peut accepter un trio constitué d'un mâle et de 2 propres sœurs ( c'est à dire même père et même mère ), puisqu'on ne sait pas différencier leur patrimoine génétique.

Question : comment et où se procurer des faisans pour éviter trop de consanguinité ?
Cela impose de connaître exactement les éleveurs, les oiseaux détenus par chacun.
Cela impose bien sur l'accord du groupe, car il faudra autant que faire se peut, se plier aux directives pour conserver un groupe d'oiseaux suffisamment non consanguin pour qu'il survive longtemps.
En 2007, nos amis belges nous ont fourni des oiseaux. Nous avons tenu compte ensuite des critères géographiques des acquéreurs, pour attribuer tel ou tel couple.

Question : faut-il signaler le défaut constaté sur un oiseau?
Oui certainement.
C'est le groupe qui est garant de la qualité de l'ensemble des oiseaux produits.
Signaler un défaut n'est en rien critiquer l'éleveur,

  • c'est stopper le plus tôt possible une éventuelle erreur de gestion génétique dans notre groupe d'oiseaux si ce défaut se révèle être dû à la génétique,

  • c'est permettre à l'éleveur d'améliorer ses conditions d'élevage si besoin,

  • c'est révéler le plus vite possible des défauts apparus par exemple à cause de consanguinité.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now